READING

Comment écrire le résumé de la quatrième de couver...

Comment écrire le résumé de la quatrième de couverture ?

Au même titre que la couverture, la quatrième de couverture a toute son importance lorsque vous publiez un roman. En effet, il s’agit d’un élément essentiel qui convaincra ou non les potentiels lecteurs d’acheter votre livre !

Il y a bien entendu différentes façons de rédiger le résumé de la quatrième de couverture. Il suffit de regarder le dos des différents romans que nous possédons pour s’en rendre compte. Malgré tout, il existe une règle qui est applicable pour la plupart des histoires. Celle-ci consiste à diviser votre texte en trois parties :
1) L’attrait, ce qui accrochera le lecteur.
2) Le résumé du livre.
3) La vente du roman.

Avant de commencer, sachez que le résumé ne doit pas révéler plus des 25 premiers pour-cents de votre histoire. Il ne faut bien entendu pas trop en dire !
Ensuite, veillez à utiliser le même ton dans votre texte que dans votre roman. Si vous avez un style léger et humoristique, il faut que cela soit perceptible dans votre résumé.

Partie 1

La toute première phrase doit servir à attirer l’attention à l’instar du titre d’un article de journal. Vous devez montrer le conflit principal ou, en tout cas, le tout premier conflit que rencontrera le héros.

Partie 2

Il s’agit de créer un court résumé de votre histoire.
Vous présenterez le héros, montrerez ce qu’il souhaite obtenir, ce à quoi il doit faire face, comment cela risque d’aggraver sa situation, etc.
Cette seconde partie peut faire deux ou trois paragraphes.
Que retrouverez-vous dans cette partie ?
– le nom du personnage
– son rôle dans l’histoire (identifiant, métier, âge, etc.)
– le lieu de l’histoire
– ce qu’il doit accomplir, quels sont ses choix
– quelles sont ses difficultés, ses ennemis
– les enjeux : pour quelle raison doit-il réussir ?
– terminer par un cliffhanger pour que le lecteur se questionne sur la suite de l’histoire.

Partie 3

Cette partie n’est pas absolument nécessaire et beaucoup en font l’impasse. Il s’agit de noter une dernière phrase qui servira à vendre votre roman, à dire pourquoi le lecteur aimera votre livre.
Pour cela, il y a plusieurs possibilités :
– donner des faits (« X est le premier tome d’une nouvelle saga d’héroïc fantasy de l’auteur Y »),
– faire allusion au genre (‘Voici l’histoire de Julie et Emma, deux jeunes filles de 16 ans, conscientes que le premier amour ne dure jamais, mais bien décidées à prouver le contraire »),
– utiliser des adjectifs pour décrire l’histoire (« L’auteur X manie avec brio l’action, l’humour, le suspens et le mystère dans une aventure épique qui laissera le lecteur en haleine jusqu’au prochain tome »),
– utiliser le « Si vous avez aimé X, vous aimerez ce roman » ou « Si vous aimez la romance et les histoires d’amour compliquées truffées d’humour et de héros attachants, alors vous allez adorer le nouveau roman de X ».

N’hésitez pas rédiger plusieurs essais et à les faire lire à vos beta-lecteurs afin de sélectionner le meilleur d’entre eux.

Bonne écriture !

 


Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 8562 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter