READING

Comment écrire une scène de course-poursuite ?

Comment écrire une scène de course-poursuite ?

Les scènes de course-poursuite sont, il faut bien le reconnaître, une plaie à écrire.
Il faut qu’elles soient dynamiques et pas trop longues pour ne pas fatiguer le lecteur, mais, en même temps, vous devez parvenir à intégrer tous les détails nécessaires à la bonne visualisation de ladite scène.
Galère ? Oui, un peu !

Objectif de la scène

La première chose à vous demander, selon moi, est quel est l’effet recherché. Souhaitez-vous que cette scène provoque de la tension, de la nervosité, de l’angoisse, de la peur, de l’excitation, etc. chez votre lecteur ? Car votre scène ne sera pas décrite de la même manière selon l’effet recherché.

La description

Évitez de décrire les endroits par lesquels passent vos protagonistes. Ils courent, donc ils n’ont pas vraiment le temps d’admirer le paysage. Contentez-vous de vous focaliser sur la personne que vous poursuivez ou sur la personne que vous tentez de semer, selon le point de vue.
Vous ne devez pas non plus décrire tous les virages, ni toutes les directions sous peine de sembler trop répétitif.
Seuls les éléments qui vont aider ou ralentir votre héros doivent être mentionnés.

Les rebondissements

Afin de rendre votre course-poursuite dynamique, insérez-y des rebondissements (arrivée d’un nouveau poursuivant, obstacle sur la route, etc.). Ces rebondissements tiendront vos lecteurs en haleine, mais faites attention à ne pas trop en insérer, sous peine de lasser. Votre scène ne doit pas non plus durer des pages et des pages.
Faites bien attention à ce que vos rebondissements aident le héros à atteindre son but ou, au contraire, lui rendent la tâche difficile. Ils doivent en tout avoir une utilité bien précise et ne pas être insérés juste pour combler des vides.
Gardez une certaine logique quant au temps de la course-poursuite. Si celle-ci a lieu dans une ville, elle pourrait durer plusieurs minutes, à l’inverse d’un endroit confiné comme une boîte de nuit ou un restaurant.

Les sensations du héros

Prenez le temps de vous attardez sur les sensations physiques de votre héros. A-t-il le cœur qui bat à 100 à l’heure ? Sent-il l’angoisse s’insinuer en lui alors qu’il n’est pas sûr de parvenir à rattraper le voleur ? N’hésitez pas à démontrer son état d’esprit à vos lecteurs selon l’objectif de votre course-poursuite (peur, stress, colère, …).
Votre personnage se passera également de pensées longues et philosophiques. Il se trouve dans une course-poursuite qui est bien ancrée dans le moment présent. Il y a urgence, il faut qu’il trouve une solution à son problème. Oubliez donc les grands discours intellectuels qui pourraient survenir dans la tête de votre personnage. Il n’a pas le temps pour ça !

Avez-vous déjà écrit une scène de course-poursuite ? Comment l’avez-vous appréhendée ?

 

 


Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 7498 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter