READING

Deux conseils pour écrire une scène de combat

Deux conseils pour écrire une scène de combat

Les scènes de combat ou de violence sont monnaie courante dans la littérature. Pas besoin d’écrire un roman d’aventure ou fantastique pour y avoir droit ! Même dans la romance sentimentale, il se peut que vous tombiez nez à nez avec une bagarre !
S’imerger dans une scène de bataille peut être complexe car il faut que le lecteur puisse ressentir toute l’intensité et toute la violence du moment.

Aujourd’hui, je vais vous donner deux conseils pour parvenir à écrire vos scènes de combat le plus adéquatement possible.

1. Détaillez le processus :
Un combat peut engager deux ou plusieurs personnes. La confusion règne en général au sein de la bataille et votre rôle, en tant qu’écrivain, est de guider le lecteur au sein de ce capharnaüm. Lorsque vous regardez un film d’action, il est souvent compliqué d’appréhender la scène de violence dans le détail, mais à l’écrit, c’est différent ! Chaque geste doit être mentionné afin que vos lecteurs puissent « suivre » la scène et la visualiser dans leur tête. Les faits et gestes de vos personnages doivent donc être décrits au ralenti et dans leur ensemble. Je prends l’exemple du film Matrix dont les scènes d’action sont très souvent tournées au ralenti. Si le réalisateur n’avait pas procédé de cette manière, les spectateurs n’auraient pas compris comment Néo a réussi à tuer tous ses ennemis. Faites de même dans votre roman.

A ne pas faire : Julien a désarmé le garde et a tué ses trois tortionnaires.

Comment a-t-il fait ? Cela a-t-il été compliqué ? Combien de temps cela a-t-il duré ? Autant d’informations que le lecteur n’obtient pas à la lecture de cette simple phrase. Il faut également que le lecteur puisse comprendre comment votre héros a réussi un tel exploit, sans quoi votre histoire perdra en crédibilité.

2. Jouez avec le silence :
Il se peut que certaines scènes de violence ne soient pas décrites dans le détail, par exemple la mort d’un personnage. Vous pouvez rester très vague et passer sous silence les détails du décès. Imaginez un personnage qui se fait capturer et torturer, la porte de sa cellule se referme finalement sur l’assassin. Nous ne voyons pas l’exécution, mais nous savons pertinemment qu’elle a lieu. Aucun détail ne filtre, mais l’angoisse est omniprésente. Préférez pour ce genre de scène des phrases courtes qui apportent du rythme et de l’intensité à votre histoire.

Avez-vous déjà tenté d’écrire des scènes de combat ? Comment vous y prenez-vous ?


Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

  1. Cosyra

    5 juillet

    Pour les descriptions des scènes d’action, je ne partage pas l’intégralité de tes conseils. Selon le style d’écriture et l’effet recherché, l’auteur peut plus ou moins détailler sa scène pour lui donner un côté « flou et vague » pour troubler son lecteur tout comme le contraire. Je pense qu’il ne faut pas s’arrêter à une façon d’écrire en fonction de sa scène et de ce qui ce fait la plupart du temps mais laisser parle sa plume.

    • Morgane Tryde

      5 juillet

      Je suis tout à fait d’accord, il faut laisser parler sa plume comme tu le dis. Je donnais simplement deux conseils afin d’aider ceux qui sont un peu perdus et qui ne savent pas trop comment décrire une scène de combat. Après, évidemment, il n’y a pas de règle et chacun fait comme il le sent.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1817 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter