Dialogues : éviter le va-et-vient

Les dialogues sont d’une importance capitale. En effet, ce sont eux qui vont donner du rythme à votre histoire, la rendre fluide et agréable à lire. Vous pouvez vous servir des dialogues pour démontrer la personnalité de vos personnages, leurs particularités, etc.
Vraiment, il ne faut pas négliger ces parties de votre récit !

Parmi les choses à faire et à ne pas faire dans les dialogues, je citerais, aujourd’hui, les dialogues en va-et-vient qui sont utilisés à l’oral, mais à proscrire par écrit. Afin d’être plus claire, je vais vous donner un exemple :

— Salut Julie, ça va ?
— Bonjour Emma, bien et toi ?
— On fait aller. Comment vont les enfants ?
— Bien, bien, le petit dernier vient de faire sa rentrée.
— Déjà ! Le temps passe si vite ! Tiens, j’ai vu ta mère l’autre jour.
— Ah oui ? Elle ne m’en a rien dit.
— Elle était très occupée, nous avons à peine discuté.

Comme vous pouvez le constater, ce genre de dialogue est lourd et sans intérêt. Vous pourriez tout à fait vous passer d’écrire la partie sur les salutations d’usage. De plus, le lecteur ne ressent aucune émotion, aucune nuance. Pour pallier à ça, voici trois petits trucs qui vous aideront à améliorer vos dialogues :

1. Intégrez des temps de silence. Le silence apporte du poids au récit.
2. Ajoutez des verbes après vos phrases de dialogue. Ils permettent d’apporter des informations sur l’humeur et le ton du personnage. Surtout, n’oubliez pas de varier ces verbes (on évite autant que possible le verbe « dire »).
3. Jouez avec les émotions de vos héros.

Exemple :
Je repère Emma avant qu’elle ne remarque ma présence. Tandis que j’avance dans sa direction, la jeune femme finit par m’apercevoir et par venir me saluer (on évite ainsi toute la partie « Bonjour, ça va, blablabla »).
— Le petit dernier vient de faire sa rentrée, l’informé-je en soupirant.
Elle m’étreint brièvement tandis qu’un silence éloquent s’installe entre nous. Entre mère, nous nous comprenons.
— Le temps passe si vite ! reconnaît-elle, nostalgique.

Rencontrez-vous des difficultés particulières lorsque vous écrivez un dialogue ?

 


Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

  1. Juliette

    2 juillet

    J’adore ton article, c’est vrai que c’est compliqué de faire de bons dialogues…

    • Morgane Tryde

      3 juillet

      Oui et pourtant c’est tellement important de bien les soigner !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 1183 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter