Donne du pouvoir à ton titre

Au milieu de centaines, voire de milliers de romans, quel est l’élément qui fera en sorte qu’un lecteur attrape ton bouquin et pas un autre ? La couverture jouera un rôle essentiel, certainement, mais le titre a également toute son importance ! Le titre d’un livre a pour but d’attirer l’attention du lecteur potentiel, mais, et surtout, de provoquer en lui une réaction : se saisir de l’objet de son désir, lire la quatrième de couverture et, ensuite, se rendre à la caisse pour l’acheter.

Tu vois la truite au fond d’un étang ? Eh bien, ça, c’est ton lecteur ! La canne à pêche au bout de laquelle pend un ver luisant, c’est le titre de ton récit. Eh oui !

Un avant-goût

Ton titre doit annoncer la couleur, donner un indice sur le contenu de ton livre. Inutile donc de le faire passer pour ce qu’il n’est pas. Si ton lecteur a envie de lire du thriller, ne va pas l’appâter avec un titre du genre « Meurtre au fond du pré » alors que ton récit ne sera qu’un condensé d’amour niais avec pour décor la ferme de Tonton Francis plantée au milieu des champs.

Un peu de poésie

Tu n’es pas obligé d’utiliser des rimes, ni des figures de style, mais garde à l’esprit que ça peut être sympa et, surtout, jouer en ta faveur. Un joli titre qui sonne bien à l’oreille est la promesse d’un contenu envoûtant. Je peux te citer quelques exemples comme « Le cercle des poètes disparus« , « Autant en emporte le vent« , « Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne« .

Le nom de ton héro

Harry Potter, Adèle Blanc-Sec, Arsène Lupin, … ça te parle ? Utiliser le nom de ton héro dans le titre de ton roman, c’est mettre l’accent sur ce personnage. C’est déjà le rendre intéressant pour ton lecteur. Qui est cette personne ? En quoi est-elle si importante au point que son nom apparaisse dans un titre de livre ?
Si vous pensez que votre héro peut porter l’histoire à lui tout seul, alors n’hésitez pas à le mettre ainsi en valeur !

Pas trop long

Plus c’est long, plus c’est bon ? Bah, pas vraiment dans ce cas-ci !
Un titre court est plus facile à retenir qu’un titre à rallonge. Ton lecteur a donc plus de chance de s’en souvenir pour en parler autour de lui.
Mais, parfois, un litre long et loufoque pourra heurter le lecteur et restera gravé dans sa mémoire, comme par exemple « L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea« .
Il n’y a donc pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, c’est à toi de juger de la pertinence de ton titre !

Comment faites-vous pour trouver vos titres de roman ? Rencontrez-vous des difficultés à ce sujet ?

 

 


Mes romans déjà parus :
– Utricia, tome 1: Magnifique: http://amzn.to/2eezKjP
– Utricia, tome 2 : Éternel : https://amzn.to/2MRzfMj
– Attise-moi… si tu peux: http://amzn.to/2eMaUZd
– Désire-moi… si tu peux: http://amzn.to/2tbW2dQ
– Séduisante Arrogance: http://amzn.to/2seGCBG


Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9904 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter