READING

Vas-y mollo avec les détails

Vas-y mollo avec les détails

Au moment où tu introduis ton personnage auprès de tes lecteurs, prends garde à ne pas trop en dire sur lui d’un seul coup. Ne bombarde pas tes lecteurs avec des descriptions à rallonge, fournies de détails à n’en plus finir.
Tu devras apprendre à distiller les informations essentielles au fur et à mesure de ton histoire.
Sache que, si tu détailles trop ton personnage en action, tu risques de casser cette fameuse action. Ton lecteur, au lieu de visionner la scène, devra se concentrer pour comprendre ce que tu as écrit. Résultat : il risque de pousser un gros soupir de désespoir et de refermer ton roman illico presto.

Tes lecteurs sont imaginatifs, ils sont tout à fait capables de voir dans leur tête une scène que tu leur suggères sur papier. Il n’est pas nécessaire de tout décrire dans le détail.

Voici un exemple pour que tu comprennes bien :

 

La jeune africaine ouvrit brusquement la porte sur une salle comble.

Que vois-tu ? Une femme, dans la vingtaine peut-être, des cheveux noirs crépus et la peau basanée. Elle ouvre une large porte de bois ou de fer (qu’importe ?). Là, elle se retrouve face à une centaine ou plus de gens. Ils sont tous assis et observent un orateur qui parle avec vigueur.Ton imagination peut très bien se représenter tous ces détails sans qu’on les lui suggère.

 

La jeune africaine, dont les cheveux crépus sont attachés à l’aide d’un turban, tend la main pour ouvrir la porte. La manche de sa robe bariolée aux teintes vertes et jaunes tombe sur ses ongles peints en rouges. La lourde porte s’ouvre avec difficulté sur une grande salle. Une centaine de personnes sont assises les unes à côté des autres et écoutent attentivement un orateur zélé.

Certes, cette description est correcte, mais elle empêchera ton lecteur de faire travailler son imagination. Il verra en détails la jeune femme africaine. Il ne pourra plus s’en faire sa propre représentation.

Est-ce une bonne idée ? A toi de voir. Certains apprécient être guidés tout au long de leur lecture, d’autres préfèrent pouvoir faire travailler leur imagination.

Je dirais, pour ma part, qu’il faut pouvoir doser ces détails. En donner quand c’est nécessaire, mais les supprimer lorsqu’ils n’apportent rien de plus à l’histoire.

Qu’en penses-tu ? Préfères-tu quand ton imagination est mise à l’épreuve ? Au contraire, aimes-tu lorsque les écrivains fournissent des tas de détails ?

 


Mes romans déjà parus:
– Utricia, tome 1: Magnifique: http://amzn.to/2eezKjP
– Utricia, tome 2 : Éternel : https://amzn.to/2MRzfMj
– Attise-moi… si tu peux: http://amzn.to/2eMaUZd
– Désire-moi… si tu peux: http://amzn.to/2tbW2dQ
– Séduisante Arrogance: http://amzn.to/2seGCBG

Auteure de romances New Adult. Amoureuse des mots à l'imagination débordante.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 8940 to the field below:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

+ S inscrire à la Newsletter

S inscrire à la Newsletter